Papillonner au Quai Vert

Se balader à vélo, c'est chouette... Papillonner à vélo, c'est encore mieux ! Nous avons testé l'innovation du Quai Vert à Frossay : le papillonneur ! Et évidemment nous vous partagons cette expérience touristique 2.0 !

Le Papillonneur du Quai Vert

Cet objet connecté, accroché à votre vélo, est né en décembre 2013, lors d’un Sprint Créatif qui avait lieu au Laboratoire Arts & Technologies de Stereolux (Nantes). Des étudiants en tourisme, numérique et design, accompagnés par Stereolux, le Département de Loire-Atlantique, Loire-Atlantique développement et de l’Ecole de Design de Nantes, s’étaient alors penchés sur la question des innovations possibles dans le secteur touristique. Le Papillonneur voyait le jour… sur le papier !

Et depuis juillet 2015, le projet créatif prend son envol : le papillonneur est arrivé sur les guidons des vélos en location du Quai Vert et nous propose des visites enrichies au bord du Canal de la Martinière.

Comment ça marche ?

Rien de plus simple ! Votre papillonneur est déjà installé sur votre guidon avec une enceinte, pour découvrir des contenus sonores tout au long de votre balade. Et vous n’avez rien à faire… à part pédaler en direction des papillons matérialisés sur l’application, correspondant à des points d’intérêts. Si le papillon est vert, il est tout proche, trois coups de pédalier et hop, le contenu se télécharge et vous propose une ambiance sonore où anecdotes historiques, explications de paysages et chants d’oiseaux accompagnent votre balade. Une fois le contenu entendu, le papillon devient gris (et vous pouvez bien sûr le ré-écouter autant de fois que vous le souhaitez) et on n’a qu’une envie : poursuivre cette chasse aux 9 papillons ! C’est parti donc pour un papillon bleu, situé entre 1 et 3 km… ou un rouge à 5 km…

Et voilà comment une simple balade en vélo devient un challenge sportif  mais aussi digne des plus belles visites commentées ! Dans notre périple, nous avons découvert l’histoire de la rue du Port, à quoi servait la pile du pont tournant, mais aussi où sont nichées les cigognes (oui oui, en Loire-Atlantique). A chaque fois, le sonore vient enrichir ce que nous pouvons contempler en vélo, et nous pouvons aussi choisir de ne plus suivre les papillons pour pédaler au gré de nos envies… Quand nous décidons de revenir, il suffit d’appuyer sur la touche « retour au Quai Vert » ! Bref super simple !

Avantage supplémentaire, les papillons sont matérialisés sur le boitier sans carte façon GPS : on ne voit donc pas les routes. Ce qui nous oblige à rester concentrés sur le chemin qui longe le canal ! Enfin, c’est tellement chouette de se balader dans cet écrin de nature. On y croise des pêcheurs, des enfants en activités nautiques, des cyclotouristes tout sourire, mais aussi des vaches curieuses et amusées (par les contenus sonores !), des oiseaux majestueux et au retour, la terrasse du Quai Vert vous tend les bras…

Crédits Photos : Une : © Fabien Espinasse autres : © LAD

Localisation

Allez-y de notre part

Ajoutez votre grain de sel