Guérande : une cité médiévale de caractère

Guérande est célèbre pour ses marais salants qui fournissent notamment l’un des ingrédients majeurs des caramels au beurre salé. La ville, entourée des ses remparts, mérite également qu'on s'y arrête !
Charlotte, guide-conférencière nous accueille pour cette visite guidée intitulée « la cité médiévale » ; 1h30 à travers cette charmante ville fortifiée.

On visite la cité médiévale

Nous nous présentons donc à l’office du tourisme à 15h00, totalement prêts à découvrir cette petite ville authentique.Tout le monde est là, en route on y va ! Nous sommes un groupe assez nombreux et plutôt bavard et communicatif ! Avant de commencer, Charlotte nous fait un brief géographique concernant Guérande : c’est l’une des rares villes françaises à avoir conservé ses remparts dans leur intégralité (1 434 m de circonférence) et elle est célèbre pour son or blanc qu’est le sel.

On commence par la Porte Saint-Michel ; cette porte, imposante avait deux fonctions : une fonction de prestige et une fonction défensive. Il y a du vent et même si il n’y a pas la mer, on entend très bien les mouettes voler au-dessus de nous. Le bruit des mouettes, c’est le son des vacances ! En passant cette porte ; la beauté de cette ville est dévoilée instantanément. Il y a des drapeaux multicolores, des sonorités de violon, de guitare, des odeurs de crêpes… Petite parenthèse pour les filles, c’est la ville du shopping : des petites boutiques de sacs à main, bijoux, vêtements d’été, chapeaux ! On traverse la rue Saint-Michel et Charlotte nous met en garde « C’est la rue des tentations ici : des crêpes, du chocolat, du nougat… ». Elle avait raison, tout en traversant cette rue il est difficile de ne pas se laisser tenter par une glace, une sucrerie, une gourmandise !

Arrivés place Saint-Aubain, il semble que nous n’ayons perdu aucun gourmand en chemin. Nous sommes ainsi sur la place centrale située au cœur de la cité médiévale de Guérande. Nous découvrons les halls, la Collégiale, et écoutons attentivement la légende de ce chevalier blanc descendu du ciel pour sauver les Guérandais de la destruction de leur village. Ce qu’on aime en Loire-Atlantique c’est la diversité de l’architecture ; à Guérande on se sent clairement en Bretagne avec les ardoises et le granit alors qu’au sud de Nantes, les maisons blanches et les tuiles nous font penser au midi. C’est ce mélange qui donne son charme à la Loire-Atlantique. Nous filons place de la Psalette ; une place remplie de restaurants ombragés où il fait bon se poser pour siroter un soda. On passe par la Place du Pilori pour casser l’idée reçue ; le pilori était un objet d’humiliation et non un objet de torture. Puis on s’arrête à la chapelle Notre-Dame la Blanche classée monument historique depuis 1910.

Cerise sur le gâteau : les remparts

La visite se termine et bien sûr, on garde le meilleur pour la fin : les remparts. La visite des remparts est payante mais comprise avec la visite guidée. Les remparts nous offrent un joli panorama sur la ville et le clocher Saint-Aubain. Nous sommes également aux premières loges pour observer les fortifications et les techniques de défense. On peut continuer le chemin de ronde par une agréable balade particulièrement romantique !

Crédits photos : Couverture : © LAD / C. MENES Porte Saint-Michel : © LAD / T. LOCQUARD Rue Saint-Michel : © LAD / T. LOCQUARD Remparts : © LAD / C.FOURNIER

Ajoutez votre grain de sel

Suivez-nous sur :

S'inscrire à la newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.