Descendre la Loire en kayak :
16km d'Ancenis à La Chapelle-Basse-Mer

La Loire est le plus long fleuve de France. Après avoir traversé la France durant plus de 1000km, la Loire finit sa course en Loire-Atlantique.

La Loire est réputée pour être très difficile pour la navigation, notamment à cause des bancs de sable. Du coup descendre la Loire en kayak peut paraître complètement fou, surtout quand on n'a pas beaucoup d'expérience ou qu'on débute !

Nous avions déjà fait du kayak dans des rivières et des lacs mais jamais sur un fleuve. C'est parti pour une journée de descente entre Ancenis et La Chapelle-Basse-Mer.

Partir d’Ancenis pour une journée de Kayak

Notre moniteur de la base de loisirs L.A. Kayak à Champtoceaux, nous explique que la difficulté quand on descend la Loire en kayak dépend surtout de la longueur du parcours.

(c)Clo&Clem

Plusieurs parcours sont donc disponibles en fonction du niveau. Certains partent plusieurs jours en faisant du bivouac en bord de Loire. Nous partons pour un parcours accessible à tous : 16km entre Ancenis et La Chapelle-Basse-Mer.

Notre guide nous dépose à l’embarcadère du petit port d’Ancenis. Il nous confie une carte avec les différentes étapes et nous donne quelques conseils pour la navigation :

– Sur les berges, des épis (longs bras de pierres implantés de manière transversale par rapport à la berge) ont été installés entre la fin du XIXème et le début du XXème siècle afin de stabiliser le chenal de la Loire. Pour faciliter la navigation, le mieux est de pagayer au centre. Cela permet de ne pas avoir à contourner les épis et ça permet aussi de s’aider de la puissance du courant pour avancer.

Après avoir écouté toutes les indications, nous partons sereins, en autonomie pour la journée.

Pique-niquer en bord de Loire

La Loire est encore considérée comme « le dernier fleuve sauvage d’Europe ». Dès les premiers kilomètres on comprend pourquoi.
On croise de nombreux oiseaux sur les rives de la Loire : des hérons cendrés, aigrettes garzettes, mais aussi des sternes !

La sterne pierregarin et la sterne naine nichent sur les bancs de sable de la Loire. Nous devons donc faire attention à ne pas accoster n’importe où. Les lieux de ponte sont généralement indiqués par un panneau pour ne pas que les visiteurs viennent piétiner les oeufs qui sont couvés directement dans le sable.

(c)Clo&Clem

En été, le niveau de la Loire baisse considérablement, libérant de grandes étendues sauvages. Nous faisons une pause pour pique-niquer sur l’une des nombreuses plages de sable qui bordent le fleuve. Comme nous, d’autres personnes profitent du beau temps pour se prélasser sous un parasol ou pour pêcher.

Après notre pause déjeuner, nous continuons notre navigation jusqu’à Chapelle-Basse-Mer. En faisant du kayak sur la Loire, on découvre le paysage complètement différemment. En passant près de Oudon, on peut voir la tour du château médiévale dépasser audessus des arbres.

(c)Clo&Clem

Un peu plus loin, c’est au tour du magnifique Château de Clermont de se dévoiler. Situé au Cellier, le château, rendu célèbre par son ancien propriétaire Louis De Funès, domine la Loire.

Nous avons réalisé ce parcours en Kayak, mais vous pouvez également suivre la Loire en vélo si vous le souhaitez.

(c)Clo&Clem

Nous arrivons à la Boire d’Anjou en fin d’après-midi. Notre moniteur de L.A. Kayak nous attend à l’arrivée pour récupérer les kayaks. Finalement, les 16km sont passés très vite ! Notre journée au fil de l’eau nous a donnée envie de partir pour une aventure plus longue.

– L’expérience vous tente ? N’hésitez pas à contacter directement L.A. Kayak :
Le Cul du Moulin,
49270 Champtoceaux
Téléphone : 06 85 39 59 42

Si vous souhaitez découvrir encore plus choses à faire en Loire-Atlantique, cliquez ici !

Ajoutez votre grain de sel