Un week-end en famille
sur la côte de Jade

Toute sarthoise que je suis depuis 5 ans, je n'ai pas encore fini d'explorer notre région (les Pays de la Loire pour ceux qui ont raté leurs cours de géo). Or, il semblerait que la destination favorite des gens d'ici est bien Pornic.

A 2h30 du Mans, en ligne droite vers l’Atlantique, après avoir traversé Angers et Nantes, les plages les plus proches sont ici, sur la côte de Jade, où  nous avons décidé de passer un week-end en famille à Pornic.

Mais comme c’était un peu trop simple comme ça, nous avons voulu découvrir le coin pour conclure une semaine de vacances dans le Morbihan, afin de longer la côte, encore un peu plus au sud cette fois !

Un peu comme à la maison

Nous déposons nos valises à Préfailles, à La Pierre de Jade, un gîte plutôt récent, mais au style reproduisant celui des maisons anciennes de bord de mer. Au milieu de constructions contemporaines, celle-ci se démarque joliment. La déco mêlant coloris pastels, sols en béton ciré et petites touches vintage correspond bien à ce que nous recherchons dans les locations de vacances. De l’authenticité sans verser dans le folklore, du moderne sans kitsheries, avec de l’espace pour ne pas se marcher sur les pieds et tout le confort moderne, comme il se doit ! Ici, rien ne manque, (même un sèche-linge, et une BOUILLOIRE !). Les kids ont juste été déçus de ne pas nous piquer notre lit « de grands », qui se trouvait à l’étage, dans une chambre très agréable dotée d’un espace salle de bain vitrifié pour le moins original, et d’un balcon duquel on pouvait voir la mer…mais justement, les petits trépignant d’impatience, il était temps d’aller la voir, la mer…

Gîte la Pierre de Jade

En balade sur le sentier des douaniers

L’appel des vagues était trop fort, nous avons donc mis les voiles vers Pornic où après une première tentative de départ du château (qui est privé et ne se visite pas, vous êtes prévenus), et où ma poussette a eu un peu peur le long de la petite corniche menant vers le vieux port, nous sommes remontés vers le parc de Gourmalon pour une petite promenade le nez au vent (et au soleil ! en avril, si, si !) le long du sentier des douaniers. La solidité des petites jambes des 3 kids étant ce qu’elle est, nous n’avons fait qu’une toute petite partie de cette balade, mais elle peut vous mener jusqu’à la plage de la Boutinardière. Mais nous avons pu flâner en choisissant une belle maison (pour plus tard), face à la mer, de préférence, et les grands ont pu crapahuter entre les rochers et pêcher des os de seiches.

Moi je n’en menais pas large, les falaises c’est haut. Mais le chemin reste assez facilement praticable avec une poussette, même un modèle « pas du tout sport » comme la mienne. Sinon, longez la piste cyclable le long de la route, mais c’est quand même moins joli !

Là, le panorama en vaut la chandelle, puisqu’on trouve les fameuses pêcheries, sortes de cabanes sur pilotis très haut perchées. Après cette promenade, une petite pause s’impose sur la plage de la Source, en face du centre de Thalasso, où les kids ont vite trouvé des copains avec qui tremper le bout de leurs pieds !

Table avec vue

19h, l’heure des enfants qui couinent et pour cause: ils ont faim. C’est ainsi que nous nous dirigeons vers le Café du Port, le bien nommé, qui bénéficie d’une jolie vue puisqu’il se situe juste en face du…port de pêche de Pornic. De là, nous avons pu profiter d’un coucher de soleil digne de Miami, après cette journée radieuse. Ici, l’accueil est aux petits soins, malgré la crise inopinée d’un Mr G. épuisé (il était 19h10, forcément…). Et hop, la touillette magique qui calme les pleurs! bravo aux serveurs, ils ont tout compris !

La commande des enfants est prise tout de suite, et nous sommes servis très rapidement, fort heureusement…au menu, les traditionnels steak ou nuggets frites, mais l’alternative pizza, que l’on trouve de plus en plus dans les restaurants, est bienvenue.

Pour les parents, la carte propose des pizzas, donc, ou une cuisine un peu plus travaillée… peu affamée ce soir là, je me suis laissée tenter par l’assiette des indécis, une idée plutôt maline, puisqu’elle se compose d’une sélection de plusieurs entrées… et c’est amplement suffisant !

Un foie gras goûteux, une île flottante au saumon surprenante, des toasts au chèvre chaud pour parfaire le tout, bon et joli dans l’assiette. Mon dessert, un macaron aux framboises, tient lui aussi ses promesses !

Restaurant Pornic par Mamomans

Une bonne adresse, où les enfants sont bien accueillis, c’est suffisamment rare pour être souligné !

Sémaphore ou phare?

Après une agréable nuit aux Pierres de Jade, et un petit déj’ aux petits beurres (évidemment), nous partons explorer la pointe St Gildas, un des sites les plus fréquentés de la côte.

D’ici, le panorama sur la baie de Bourgneuf et l’estuaire de la Loire est impressionnant. En regardant bien, on distingue même le pont de St Nazaire que l’on a emprunté pour arriver là.

Des bunkers, vestiges de la seconde guerre mondiale, rappellent les plages de Normandie qui me sont si familières… Après avoir fait un petit coucou aux moutons d’Ouessant, nous nous dirigeons vers le Sémaphore pour une visite guidée. C’est l’occasion pour moi de découvrir un monde méconnu et passionnant, le fonctionnement des sémaphores et la vie des gardiens de phares… une vocation pour qui aime la solitude ! Je n’en ai pas raté une miette, la visite de 45 mn n’est pas ce qui est de plus adapté pour les très jeunes, mais la grande de 8 ans a bien suivi tout en jouant sur les bornes multimédia mises à disposition des enfants, avec des jeux adaptés pour eux, et une table de dessin pour les plus petits. Un bon point pour eux si vous choisissez cette présentation. Sinon, un carnet du « jeune explorateur » est disponible pour les 6-12 ans, où une chasse aux indices donnera droit à une récompense à la fin de la visite.

Et alors la différence entre un sémaphore ou un phare me direz-vous ? le sémaphore sert à communiquer des signaux, alors que le phare sert de point de repère !

Pour finir en beauté, nous avons pu profiter du premier pique-nique de l’année, les pieds dans un sable d’une couleur orangée incroyable, sur la plage de Port Meleu.

Localisation

Ajoutez votre grain de sel

Centre de préférences de confidentialité

Publicité

Acceptez-vous le dépôt et la lecture de cookies pour nous permettre avec nos partenaires d'analyser votre navigation pour permettre de vous proposer des publicités personnalisées ?

1P_JAR APISID HSID NID SAPISID SID SIDCC SSID
__cfduid
DSID IDE

Statistiques

Acceptez-vous le dépôt et la lecture de cookies pour nous permettre d'analyser votre navigation et nous permettre de mesurer l'audience du site ?

_ga,_gat_UA-16082588-1,_gat_UA-16082588-11,_gid