Le village de Prigny conseillé par Anne

Cette semaine, c'est Anne qui nous dévoile un petit coin méconnu de Loire-Atlantique au patrimoine riche : Le Village de Prigny et sa chapelle. Pour elle, venir à Prigny c’est chercher un bout de l’histoire du Pays de Retz, mais pas que ! Si vous êtes en quête de calme, vous êtes arrivés à destination : ressentez la sérénité des lieux, profitez de ce village paisible et laissez-vous aller à une douce rêverie...

Le village

Ce village pittoresque se situe sur la commune des Moutiers-en-Retz, au sommet d’une butte, face au marais breton. Regardez au loin, vous pourrez voir la mer ! Jusqu’au 11ème siècle, les Moutiers-en-Retz ne sont qu’un simple faubourg de Prigny. Lors de la conquête romaine, cette ville avait été fortifiée pour devenir un oppidum (une sorte de forteresse) qui surveillait la Baie de Bourgneuf des invasions tout en assurant la protection de la villa romaine et de sa vaste exploitation agricole qui s’étendait sur plusieurs villages.

Au 11ème siècle, le village de Prigny était entouré de douves profondes, alimentées en eau de mer, grâce à l’étier de Millac. A l’époque, la mer remontait jusqu’au port du château, en bas de la butte. Enfin, à quelques mètres des douves, des bénédictins avaient choisi de construire un prieuré, Saint Nicolas, avec sa chapelle, dont certains éléments sont encore visibles aujourd’hui, même si malheureusement ils sont situés sur une propriété privé.

Aujourd’hui, le château a été démantelé (en 1832 précisément, par son propriétaire de l’époque) mais en flânant dans Prigny, vous pouvez donc retrouver des traces de cette histoire en découvrant des rues étroites bordées de hauts murs datant des 14ème et 15ème siècle.

La chapelle

La Chapelle, datée du 11ème siècle, est un bijou de style roman primitif. De ce bâtiment se dégage une sérénité et une force, sans doute liées à sa constitution simple et imposante. Au sud, face au marais breton, une large porte en « anse de panier », est surmontée d’une fenêtre et, au sommet du pignon, d’un oculus.

Le clocher est postérieur à l’église elle-même et semble avoir servi de tour de guet pour les Templiers qui furent un temps la maréchaussée ducale. Au fond de l’église est accrochée une ancre de Viking. Cette ancre avait été enterrée près de l’église avant le départ des Normands en 938, puis retrouvée avec trois autres à la fin du 19ème siècle…

Autre anecdote patrimoniale : ses 3 retables du 17ème siècle et ses statues anciennes témoignent de l’importance des saints guérisseurs et du passage des pèlerins de Compostelle. Le maître autel est dédié au patron de l’église Saint-Jean Baptiste et les deux autels latéraux, du même style et de la même époque (18ème siècle) sont dédiés, à gauche, à la Vierge, une Vierge Normande, remontant à l’époque où la Baie de Bourgneuf ravitaillait en sel les greniers du roi à Rouen. Quant à celui de droite, il est renommé par ses deux statues, Saint Augustin et Saint Guénolé : abbé breton, patron des paludiers de la région de Guérande, au Moyen-Âge. Il faut savoir que les relations étaient continuelles entre ce pays du sel et le Pays de Retz, les sauniers du marais breton priaient donc le même patron, Saint Guénolé.

Comment accéder au village de Prigny ?

Le village est accessible par la route bleue qui mène à Pornic (D213), en prenant la sortie « les Moutiers ». Tourner ensuite à droite et traversez le village. En haut de la butte, vous trouverez sur votre gauche un parking, équipé de sanitaires. Vous pouvez aussi rejoindre le village de Prigny en empruntant les véloroutes Vélodyssée ou Vélocéan.

Pour préparer ce billet, Anne s’est aidée d’éléments provenant de l’association « Les Mercredis de Prigny » qui les ont extraits de l’ouvrage d’Emile Boutin : Les Moutiers en Retz éd. Siloé 1998. L’association « Les Mercredis de Prigny » a pour objectif de développer l’animation culturelle et artistique aux Moutiers-en-Retz et de participer à la sauvegarde du Patrimoine. Elle organise tous les mercredis de juillet et août des visites de la chapelle de 14h à 18h et ponctuellement des soirées musicales à partir de 21h.

Crédits Photos :  Une : © Les Mercredis de Prigny Archive : © Emile Boutin Chapelle : © Anne Petout

Localisation

Allez-y de notre part

Ajoutez votre grain de sel