Le tourisme de mémoire
en Loire-Atlantique

La base sous-marine de saint-, Nazaire, le Grand Blockhaus ou le Musée de la résistance, sélection de 3 détours historiques !

1/ La Base sous-marine de Saint-Nazaire

Un des vestiges les plus impressionnants de la Seconde Guerre Mondiale reste la Base sous-marine du bassin de Saint-Nazaire. Avec sa façade fortifiée, tel un bunker, elle en impose ! Elle rappelle aux habitants et aux vacanciers de terribles moments de l’histoire de la ville, l’occupation allemande, les bombardements… Depuis 20 ans, la ville de Saint-Nazaire se réapproprie la base pour en faire l’un des lieux phares de la Culture et du Tourisme et propose des visites guidées pour mieux comprendre l’histoire de cette Base sous-marine et de sa reconquête urbaine.

2/ Le Grand Blockhaus à Batz-sur-Mer

Le poste de tir niché face à l’Océan, le long de la côte sauvage est aujourd’hui un musée adapté à toute la famille. Sur les 5 niveaux de l’imposant Blockhaus, du sous-sol au dernier étage, objets rares, scénographies, maquettes et archives expliquent l’histoire de la Poche de Saint-Nazaire. La sentinelle de 300 m² nous plonge également dans la vie quotidienne des soldats Allemands en pleine tourmente et au cœur des péripéties du Mur de l’Atlantique. Un endroit émouvant, pédagogique, unique et inoubliable.

3/ Le Musée de la Résistance et la Carrière des Fusillés à Châteaubriant

Aux portes de Châteaubriant se trouve la triste mais néanmoins célèbre « Carrière des Fusillés« , classée Monument Historique. C’est ici que 22 des 50 otages furent exécutés, et parmi ces fusillés, un certain Guy Môquet. Ce lieu est particulièrement éprouvant : les portraits des 27 fusillés sur les stèles, les dernières lettres écrites à la va-vite à l’arrière du camion, les poteaux d’exécution, le monument aux morts et ses alvéoles représentant les camps et d’autres lieux d’exécution. Un silence insoutenable parfois, qui rappelle malheureusement les plus sombres heures de notre Histoire. A quelques mètres plus haut, la ferme de la Sablière a été transformée en Musée de la Résistance, avec de nombreux témoignages, archives et expositions sur la résistance en Loire-Atlantique, et notamment le drame du 22 octobre 1941 et les 50 otages. Un musée passionnant pour mieux comprendre l’engagement des habitants et la vie en 1940 dans le Camp Choisel ou dans les prisons de Nantes.

CARRIERE-FUSILLES-CHATEAUBRIANT

Crédits Photos : Une : © LAD/V.BAUZA Saint Nazaire : © LAD/G.VOIVENEL Batz sur Mer : © Le Grand Blockhaus Châteaubriant : © LAD/E.DURAND

Ajoutez votre grain de sel

Suivez-nous sur :

S'inscrire à la newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.