Retour sur l’édition 2017
Vignes Vins Randos

Nouveau record ! Après avoir accueilli près de 11 000 randonneurs en 2016, VVR 2017 a atteint les 12 000 randonneurs cette année. Je propose donc mon bilan de cette édition !

VVR, le concept ?

Entre amis ou bien en famille, Vignes Vins Randos vous propose de découvrir notre patrimoine, en passant un moment convivial avec pour guide les vignerons de la région. L’objectif de cet événement est de proposer des randonnées dans les vignes du Val de Loire. Une rando mais pas seulement, elle est entrecoupée d’étapes dégustations (avec modération !) qui vous permettent de découvrir des vins et des produits locaux.

Dégustation vins au Vignes Vins Randos

Pour l’édition 2017, VVR proposait 15 randonnées réparties tout au long de la Loire, sur le samedi et dimanche. Le tarif était de 5€ par personne.

Vous aviez 2 parcours au choix sur chaque randonnée :

  • le parcours famille, adapté aux enfants et d’une durée de 2 heures environ. Au programme, découverte de la faune et de la flore, dégustation, jeux…
  • le parcours classique, pour les adultes, d’une durée de 3-4h environ.

Chaque année, VVR propose des nouveautés. Le thème pour 2017 était le recyclage des bouchons de liège. On a pu apporter des bouchons le jour de la balade afin de créer une œuvre d’art.

Parcours du Vignes Vins Randos 2017

L’étape « Muscadet Sèvre et Maine »

C’est ce parcours que j’ai pu tester le dimanche 3 septembre. En compagnie de 4 amis, nous avons enfilé les chaussures de randos et c’est parti pour 7,5 Km.

Le départ s’effectuait à l’hippodrome de Vertou. A notre arrivée, nous avons récupéré notre « kit ». Il est composé d’une petite pomme pour le ravitaillement, d’un stylo et d’un quizz à remplir lors de notre périple, et d’un bouchon de liège afin de réaliser un petit DIY. Mais surtout un très joli verre que l’on pouvait porter autour du cou grâce à un système ingénieux. Nous l’avons utilisé à chaque étape dégustation.

Malgré une météo un peu capricieuse, nous avons pu démarrer notre parcours. Tout en découvrant le vignoble, nous avons pu déguster plusieurs types de muscadet.

A la première étape, nous avons pu boire 2 muscadets accompagnés d’une bonne brioche. On nous a alors expliqué le fonctionnement global des vignes.

Dégustation des vins lors de la randonnée

Après avoir traversé les vignes, nous avons fait une halte pour la seconde dégustation, nous avons dégusté ici des muscadets millésimés accompagnés de rillettes de poisson qui étaient délicieuses ! Là nous en avons appris plus sur les différentes appellations du coin.

Enfin sur le dernier stand, nous avons pu profiter de la jolie vue sur la sèvre tout en buvant des muscadets accompagnés de toasts de chèvre et de boudin, un délice !

Vue sur la Sèvre pendant la randonnéeA notre arrivée, le village nous attendait. Au programme, un groupe de musique, un food truck aux allures de bus londonien, mais aussi la possibilité d’acheter les vins que nous avons dégustés au cours de la rando. Il y avait aussi un petit tirage au sort, pour désigner 2 gagnants pour le quizz. Les plus chanceux ont pu remporter des bouteilles de vin et des entrées dans des musées locaux.

Vignes-Vins-Randos-village

Mon avis sur l’édition 2017

Pour être tout à fait honnête avec vous je ne suis pas une grande amatrice du muscadet. Honte à moi qui a vécu 25 ans dans le vignoble. Et bien j’ai fait des découvertes et je me suis même étonnée à apprécier certains crus.

Cependant la moyenne d’âge était assez élevée et je regrette que la catégorie des 25/35 ans ne soit pas plus présente sur ce type d’événement. Peut-être faudrait-il les sensibiliser un peu plus sur le thème l’année prochaine ?

Le fait de pouvoir acheter les vins dégustés est une excellente idée. Il pourrait être bien aussi de pouvoir acheter l’année prochaine les produits locaux que nous avons mangés. Je serais bien repartie avec un petit chèvre ou une rillette de poisson.

Pour prolonger l’expérience, j’imaginerais bien des activités complémentaires pour l’année prochaine tels que des ateliers d’œnologie, des cours de cuisine autour des produits locaux, un atelier bricolage autour du cep.

En bref, c’était ma première édition du VVR, et j’en suis ravie. L’idée de découvrir notre patrimoine tout en dégustant des produits et des vins locaux est géniale. J’habite moi-même dans le vignoble et je ne prends pas forcément le temps de le visiter. Eh bien, pour une fois j’ai pris le temps et ça valait le coup. J’ai appris plein de choses sur le muscadet et le fonctionnement de notre vignoble.

Je participerais à l’édition 2018 avec plaisir !

 

Crédits photos : © LAD / V. JONCHERAY  ; © La Nantaize

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Localisation

Allez-y de notre part

Ajoutez votre grain de sel