Le musée des Marais Salants

Le Centre d'Histoire et d'Ethnologie du sel Atlantique  accueille petits et grands dans une ancienne usine à sel. Visite ! 

Les marais salants ont leur musée

Le pari était un peu fou : « faire d’un musée d’Histoire, avec ses collections Musée de France, un lieu moderne et décalé, qui donne de nouvelles habitudes de visite au public » ! Et le challenge est réussi ! Le Musée des Marais Salants est un « musée ethno » où l’on découvre les mystères du sel à travers les âges et le monde mais aussi au cœur de la Presqu’île de Guérande et de nos traditions locales. On arrive donc dans un tout nouvel espace, à l’architecture contemporaine. Situé en pleine ville de Batz-sur-Mer, le Musée nous invite pour une belle heure salée !

Le sel d’ici et d’ailleurs

En guise de bonjour, de beaux sourires et une boutique qui attire tout de suite notre attention : beaux livres, petits pots de sel colorés et une mule omniprésente, en peluche, en gravure, en marque-page… On resterait bien à regarder les différents produits, mais la formule du Musée nous intrigue… On pénètre donc dans l’espace muséologique. Les panneaux lumineux contrastent avec la pénombre. Trois espaces composent le musée : le sel dans le monde et une approche générale en orange ; le bleu quand on aborde le sel à une échelle locale et enfin le marron pour rappeler les traditions et le terroir des marais salants. Le concept est très différent de Terre de Sel (autre lieu fort des marais salants guérandais) : ici, on évoque l’histoire du sel, plus que la récolte et le travail des paludiers proprement dit, même si la vidéo centrale est très bien faite sur ce sujet. A Batz-sur-Mer, on a découvert un tas de choses, comme le sel de Hawaï qui est tout noir (couleur liée au charbon de lave de l’île volcanique). Il parait qu’il a un goût de noisette ! On apprend ensuite les croyances liées au sel, et pas seulement païennes avec la magie noire mais celle par exemple de Saint Nicolas, protecteur des enfants… On s’amuse à jouer sur les bornes interactives aux QCM pas forcément évidents. Surtout quand on active la version en langue bretonne ! On admire le fauteuil-garde sel ou la réplique de la laverie à sel. On se rappelle des qualités du sel pour la conservation des aliments, les grandes routes maritimes, la gabelle, et les coutumes locales…

Et Caramule

Ce musée peut se visiter en famille, tout le monde profite du lieu pour apprendre l’histoire du sel. Et les plus jeunes découvrent Caramule, une petite mule couleur caramel, égérie du Musée des Marais Salants ! A ses côtés, les enfants de 8 à 12 ans, peuvent arpenter le musée en menant une drôle d’enquête, « chercher ce que contenait le sac que Caramule a emmené par erreur et qui a rendu furieux le paludier »… Après 15 étapes, les enfants retiennent les éléments clés du musée tout en s’amusant ! Et une fois la bonne réponse trouvée, c’est le grand sourire de l’accueil qui nous livre la dernière anecdote salée ! Juste à côté les mules en peluche nous font de l’œil !

Crédits photos : Une : © LAD / T.LOCQUARD Autres : © LAD / E.DURAND

Localisation

Allez-y de notre part

Ajoutez votre grain de sel