Le circuit « Vive Eve » : une trace de l'histoire du Canal de Nantes à Brest

Aujourd'hui, découvrez l'histoire du canal de Nantes à Brest et l'usage de son chemin de halage.

Le canal, autrefois destiné au trafic commercial, est aujourd’hui utilisé par les plaisanciers et promeneurs qui s’initient au slow tourisme ! Une ambiance hors du temps, où l’on s’autorise à oublier sa montre et à se connecter avec la nature. Le canal ouvre à la navigation fin mars ; l’occasion d’observer les éclusages lors de votre randonnée !

Il faut quitter le centre-ville de Nort-sur-Erdre, pour retrouver le parking proche du pont de Vive Eve, aménagé de tables de pique-nique et de panneaux d’informations.

Vous allez fouler un sentier chargé d’histoire, car ce projet ambitieux de « remonter l’Erdre jusqu’à Nort et de chercher un point de passage pour joindre l’Isac et descendre Redon… », proposé en 1801, nécessitera plusieurs années de dur labeur.

Commencé en 1812, et avec l’acharnement de géographes, ingénieurs, maçons, tailleurs de pierres, carriers, charpentiers et forgerons, le canal sera livré à la navigation dans toute sa longueur le 1er janvier 1842.

L’itinéraire débute sur le contre-halage, emprunté notamment par les randonneurs équestres, jusqu’à l’écluse de la Tindière. Le halage, quant à lui, est prisé par les randonneurs à pied et à vélo. Une signalétique, très claire, vous indique les usages et services mis en place par le département de Loire-Atlantique.

Parmi les aménagements et projets à vocation touristique, le circuit arrive devant la maison éclusière réhabilitée en hébergement et restauration. Assis à la terrasse, le temps d’un déjeuner ou d’une pause goûter, il est ainsi permis de rêver et de s’imaginer « capitaine » le temps d’une croisière, rythmée par les écluses, à vivre en famille ou entre amis.

Une passerelle, récemment mise en place, facilite le passage de zones humides et on peut voir un déversoir du Canal qui alimente la grande Douve et se jette dans l’Erdre à Quiheix.

Respectez la faune et la flore dans cet espace apaisant, où la nature se réveille au printemps. On observe toutes sortes d’espèces animales (Loutre d’Europe, écureuil roux…) et de nombreux oiseaux (héron, aigrette, cigogne, buse variable, busard des roseaux, faucon crécerelle ou chouette hulotte) ; il nous appartient à tous de la préserver.

Pour enrichir votre promenade le long de ce site remarquable, 18 postes d’interprétation, panneaux illustrés, anecdotes et informations sont à découvrir au niveau de chaque écluse. De plus, pour une sortie familiale ludique et animée, quoi de mieux que le géocaching et la recherche d’une boite à trésor.

De nombreuses caches se trouvent sur les rives du canal : il est impératif d’être équipé de son GPS, puis l’on se laisse guider. La balade peut se prolonger, en rejoignant vers le sud l’écluse de Quiheix et sa vue imprenable sur la rivière Erdre et sa plaine.

A VOIR, A FAIRE

Un jeu de piste numérique est proposé sur le site de Bout de Bois, à Pommain Saffré : « Percez l’histoire du canal » avec l’application Baludik.

Une petite exposition sur l’artiste peintre cubiste et abstrait, Jean Gorin, qui a vécu à Nort-sur-Erdre sera présentée à l’écluse de la Tindière. Il est possible de rejoindre le petit canal vers Vioreau au niveau du bief du pas d’Héric.

Parcours d’orientation au Parc du Port Mulon et au plan d’eau ; partez à la recherche des balises. Les activités nautiques reprennent aux beaux jours sur la rivière Erdre.

Si vous avez besoin d’informations complémentaires, contactez l’Office de tourisme Erdre Canal Forêt

Quai Saint Georges,
44390 Nort-Sur-Erdre
02 51 12 60 74
www.erdrecanalforet.fr

Ajoutez votre grain de sel