La Loire à cheval et à vélo
entre Nantes et Pornic

Après avoir rallié Tours - Nantes à cheval, c'est dans la cité des ducs que Justine, la cavalière à l'origine de cette aventure, a posé ses bagages. Le temps d'un déjeuner elle a pu retrouver ses amis à vélo avant de continuer son épopée chevaleresque. Retour sur ce challenge : la Loire à cheval et à vélo.

Nantes

C’est ici que Justine et sa jument L’Arkia nous ont rejoint samedi midi dans le cadre de leur projet : la Loire à Cheval (et à vélo) 2018.

Tout d’abord, la journée a commencé autour d’un déjeuner chez Paola. Il s’agit d’un nouveau restaurant qui a ouvert ses portes à deux pas des machines de l’île. L’occasion pour tout le monde de prendre des forces avant le grand départ pour Pornic !

la loire à vélo et à chevalNous avons pris la direction de Trentemoult en passant par les machines de l’île et la cantine du Voyage à Nantes où nous avons immortalisé ce moment (plutôt rare).

La Loire à cheval et à vélo devant la cantineTrentemoult

Une fois à Trentemoult, nous avons sillonné les ruelles colorées de cet ancien village de pêcheurs. Pas à pas nous avons croisé les habitants, surpris de trouver cet animal majestueux en bas de chez eux.

La Loire à vélo et à cheval à TrentemoultBouguenais

Le soir venu, nous avons reposé sabots et roues au centre équestre Les Ecuries du Clos de Bouguenais. Un lieu des plus agréables pour les passionnés de chevaux où nous avons profité d’un coucher de soleil magique.

Le lendemain matin nous sommes partis au lever du soleil pour profiter de la fraîcheur matinale. Nous avons pris la direction de Corsept via La Loire à Vélo. Nous avons parcouru 45 kilomètres et traversé de nombreuses communes…

La Montagne

Ne pas se fier à son nom, ici pas de montagnes mais quelques belles côtes qui font travailler les cuisses et voir du paysage. C’est dans cette commune que se trouve un lieu chargé d’histoire : le Château d’Aux.

La Loire à cheval et à vélo à la MontagneSaint-Jean-de-Boiseau

Par l’itinéraire de la Loire à Vélo, nous arrivons dans un parc boisé ce qui, par cette chaleur, fait beaucoup de bien. Il s’agit du parc du Château du Pé dans lequel se cache des chambres d’artistes pour y passer la nuit.

Le Pellerin

La petite commune du Pellerin nous a permis de faire une pause au bord du port, le temps de regarder le Bac de Loire aller et venir.

La Loire à cheval et à vélo au PellerinLa route a continué et nous avons emprunté les 15 kilomètres du canal de la Martinière qui relient Le Pellerin et Frossay. Au fur et à mesure de nos coups de pédale nous avons croisé de nombreux autres cyclistes, motards, randonneurs et toutes sortes d’oiseaux, même des cigognes.

Frossay

Une fois arrivés à Frossay nous avons profité de la vue sur le canal et d’une bonne glace au camping du Migron. Nous avons également fait le point sur la suite de l’itinéraire, kilomètres restants avant Pornic : 57.

La Loire à cheval et à vélo entre Nantes et PornicPaimboeuf

À Paimboeuf nous avons trouvé la force de grimper au sommet des tours du Jardin Etoilé, une oeuvre de Kinya Maruyama qui fait partie du musée à ciel ouvert le long de la Loire : Estuaire.

La Loire à cheval et à vélo à PaimboeufAprès avoir monté quelques marches, la vue est plus qu’appréciable. On distingue au loin la ville de Saint-Nazaire et son patrimoine industriel et dans le même temps, le calme et la nature des bords de Loire.

La Loire à cheval et à vélo à PaimboeufCorsept

Une fois le trajet du jour terminé, nous avons posé nos paquetages au Manoir de l’Espérance à Corsept qui propose des espaces pour camper, des gîtes ou chambres d’hôtes.

La cerise sur le gâteau après autant de chemin en un jour ? Le couloir de natation dans le jardin du Manoir, idéal pour se détendre avant de reprendre la route.

Le lendemain, malgré les petites courbatures, nous avons pris la direction de l’océan et plus précisément de Pornic.

Saint-Brevin-Les-Pins

La Loire à vélo se termine à Saint-Brevin-Les-Pins et quelle fin en beauté ! Les paysages sont impressionnants, on passe par des pêcheries, on aperçoit les plus gros paquebots du monde de l’autre côté de la rive, on passe sous le fameux pont de Saint-Nazaire avant de faire face à un serpent majestueux : le Serpent d’Océan.

La Loire à cheval et à vélo à Saint Brévin© Marion Poisson Photographie Equine

Pornic

La journée durant nous avons continué à galoper et à rouler tout en longeant la côte et c’est fou comme plus les kilomètres défilent plus les paysages varient.

La Loire à cheval et à vélo La Bernerie en Retz© Marion Poisson Photographie Equine

Les Moutiers-en-Retz

Finalement notre aventure s’est terminée aux Moutiers-en-Retz au Moulin des Tréans où nous avons passé la dernière nuit. Un lieu incroyable avec des hôtes tout aussi incroyables. En effet, Corinne et Yves nous ont accueilli à bras ouvert et fait découvrir leur site ouvert en juin 2018. Nous avons dormi dans une yourte et le lendemain matin le couple nous a préparé un petit-déjeuner plus que gourmand !

La Loire à cheval et à vélo au Moulin des Tréans© Marion Poisson Photographie Equine

Après 85 kilomètres nous avons été ravis de pouvoir profiter du parcours bien-être caché dans l’une des trois yourtes de leur domaine ; la yourte 0%. Au programme pour détendre nos muscles : Hamman, sauna, spa et citronnade maison !

La Loire à cheval et à vélo au Moulin des Tréans

© Marion Poisson Photographie Equine

En clair, nous n’aurions pas pu rêver meilleurs hôtes pour clore ce périple le long de la Loire à cheval et à vélo !

Ajoutez votre grain de sel