Balade dans le vignoble de Nantes

L'Italie est aux portes de Nantes ! Au coeur du Pays du Vignoble Nantais, se love la douce ville de Clisson et ses petits airs de Traviata séduisent à coup sûr les touristes.

On y passe au printemps pour son petit air de Toscane qui réchauffe et rebooste à coup sûr ! En été pour ses ruelles fraîches et ses marchés qui sentent la chaleur de l’été.

Les toits de Clisson

Ah… la terrasse de la Villa St Antoine au pied de la Sèvre Nantaise, quel bonheur ! En automne, on arpente le quartier médiéval jusqu’à la Chapelle des Templiers et les vestiges du Château et en hiver, on admire la vallée du haut de La Garenne Lemot. Bref, Clisson c’est beau toute l’année.

Et puis ces vignes…

Vignes

On ne peut pas aller à Clisson sans contempler le vignoble nantais. Mais combien s’y arrête vraiment ? Et dire qu’il suffit juste de suivre la Loire pour découvrir la route des vins ! On a testé l’oenotourisme et nous quittons Nantes direction Clisson (30 minutes en voiture). Avant de démarrer la visite de la cité italienne, on dépose nos valises au Château de L’Oiselinière. Cette grande maison viticole réputée pour son Muscadet médaillé, propose également des chambres d’hôtes particulièrement raffinées : un subtil mix entre l’architecture ancestrale de la bâtisse et la décoration Rétro-Design ! Le bonus quand on choisit de dormir au Château de L’Oiselinière, c’est qu’on peut aussi visiter les caves et démarrer son périple oenologique juste avant de se laver les dents !

Son Musée du Vignoble

Vignoble de Nantes

Mais bon c’est bien beau de faire le tour des Châteaux, il faut aussi comprendre le Muscadet ! Et c’est là que le Musée du Vignoble nantais entre en scène. Avec une nouvelle scénographie, le Musée explique les différences de cépages, d’appelations, les outils utilisés, les méthodes aussi… Un parcours court et bien pensé qui distille les info indispensables pour apprécier le Muscadet. Parce que oui le Muscadet est un bon vin, un très bon même, présent sur la carte des vins du meilleur restaurant du monde, le Noma au Danemark. Ressourcés, nous rentrons à Nantes en se disant qu’on n’attendra pas le prochain changement de saison pour profiter du vignoble nantais !

Crédits photos: © LAD / V.JONCHERAY

Localisation

Allez-y de notre part

Ajoutez votre grain de sel